Quel bonheur de pouvoir profiter tout au long de l’hiver des légumes du potager cultivé avec amour tout l’été et de pouvoir en faire profiter nos proches en les glissant dans des colis à offrir tout l’année et en toute occasion.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Débutante dans la réalisation de bocaux et ayant déjà pu stocker quelques réserves de tomates pelées les saisons précédentes, j’ai décidé d’innover un peu en creusant au sujet des tomates confites.

Aussi me suis-je lancée dans quelques recherches de recettes et suis parvenue à recroiser mes trouvailles pour produire la recette proposée ci-après.

En effet, il s’agissait pour moi de conserver mes tomates, les employer autrement qu’en coulis ou autres sauces, et à défaut de pouvoir les restituer à leur état de toute première fraîcheur, leur conserver une tenue suffisamment correcte pour pouvoir les déguster un peu comme on les déguste en été. C’est à dire, avec une tranche de mozarelle, un filet d’huile d’olive, du vinaigre balsamique, quelques feuilles de basilic, du sel et du poivre.

Évidemment, il faudra faire l’impasse sur cette succulente salade, mais présentées dans des verrines ou sur de petits toats, c’est l’idéal pour les fêtes de fin d’année ou en accompagnant d’une entrée!
En accompagnement d’une salade de semoule, de blé, ou encore découpée finement sur un pavé de saumon les saveurs sont garanties tant les arômes sont concentrés et la pulpe onctueuse.

[En cours d’édition]

télécharger la recette